Bouriatieout - Festivals du Sud

Aller au contenu

Menu principal :

ENSEMBLE FOLKLORIQUE NATIONAL « ALTAN BOULAG »
REPUBLIQUE DE BOURIATIE


Quand on découvre la Bouriatie, pays extraordinaire, on ne sait pas si on se trouve en Russie, en Sibérie, ou en Asie. En fait, c'est un mélange de tout cela. Située à l'est du lac Baïkal et au nord de la Mongolie, la République de Bouriatie occupe une surface de 351 300 km2 pour une population d'à peine plus d'un million d'habitants. Officiellement, celle ci est composée de 70% de Russes, 24% de Bouriates, quelques Ukrainiens et autres.... Mais quand on se promène à la campagne, on a l'impression qu'il y a beaucoup plus de Bouriates que de Russes. Nous sommes ici vraiment en Asie, l'Asie Centrale avec ses hivers et ses mystères.

L’Ensemble folklorique national « Altan Boulag », créé en 1959, est le conservatoire des traditions, des danses et des musiques de la Sibérie de l'est extrême. Il dépend de l’académie d’Etat de Bouriatie. Il a pu rassembler les richesses traditionnelles d'une mosaïque de peuples, perdus dans cette immensité de landes et de bois, mais d'une richesse ethnique étonnante. Ainsi s'y retrouvent les meilleurs étudiants Bouriates, issus de sept universités, dans le domaine de la danse populaire et de la musique.

Les costumes de cet ensemble sont haut en couleurs et d'une richesse de fourrures étonnante. Les instruments de musique sont tout aussi originaux : « balalaïkas » russes, « chansas » mongols, « lymbes » bouriates, « chomus » yakoutes, tambours « touvets » des chamanes, xylophone de pierres d’Alkhanai.

Mais les chœurs et les chants sont plus étranges encore. Ils sont pourtant essentiels pour comprendre ces civilisations du bout du monde. Le spectacle rompt résolument avec l'image de la Russie blanche de l'ouest pour nous faire entrer dans un domaine mystérieux d'une culture inter-ethnique, dont les racines toujours vivantes, plongent dans la préhistoire. Celle de peuples isolés dans un univers rendu hostile par le froid et l'immensité, aux frontières indistinctes qui chevauchent un continent. D’exceptionnelles voix de gorge et des instruments comme le « Morin–khoura », le « Khountouvchoura », le « Khomous » ou encore le « Khengereg » accompagnent le spectacle.

Mais la véritable pépite du groupe, c’est la présentation qu’il fait des traditions chamaniques. Le chamanisme est la plus vieille religion du monde, pratiquée dans toute la Sibérie et plus particulièrement en Bouriatie. On la retrouve sous différentes formes dans toute l'Asie. C'est une philosophie populaire et un ensemble de pratiques magiques qui se caractérisent par le culte de la nature, la croyance aux esprits et des pratiques divinatoires et thérapeutiques telles que la transe et l'extase. Toutes ces représentations se succèdent sur scène pour évoquer ce qui est encore le quotidien de tous les villages de Bouriatie.

Toutes ces traditions, de la Sibérie éternelle, se retrouvent sous les pas des danses de l’Ensemble folklorique national « Altan Boulag » dirigé par Madame Ludmilla CHABAGANOVA.


Retourner au contenu | Retourner au menu