Bresil - Festivals du Sud

Aller au contenu
Programmation > Archives > 2012


ENSEMBLE FOLKLORIQUE « LACO VELHO »
BRESIL


Le Brésil, c'est d'abord un paysage qui déteint sur les traditions, les hommes, leurs croyances et leurs manières de vivre. Le ballet que nous recevons vient du centre du pays. Il est issu d’un mélange de terres et de climats qui entraîne naturellement un incroyable mélange de races, de couleurs et de traditions.

L’ensemble folklorique « Laço Velho
» est originaire de la région du Mato Grosso, située au centre-ouest du Brésil, pays le plus vaste et le plus peuplé d'Amérique latine. Cette région reste peu peuplée et comprend à l'extrême est, Brasilia la capitale du pays, et à l'ouest l'état du Mato Grosso ou « grande brousse » couvrant la majorité de sa superficie.

C’est une des zones les plus riches du monde en biodiversité mais elle est fortement touchée par la déforestation et la fragmentation écologique de par ses routes et son agriculture intensive.

Le Mato Grosso, bordé par le Paraguay, la Bolivie, l'Amazonie et les grands plateaux du centre, est divisé en trois zones distinctes : le plateau du Mato Grosso, situé au centre et au sud-est de l'état, les dépressions du rio Xingu et du rio Araguáia, séparées par la Serra do Roncador situées au nord de Cuiabá et du Plateau du Mato Grosso, et le Pantanal qui occupe la zone du sud-ouest de l'état. Il s'agit d'un grand marais, le plus important de la planète, qui est la suite de la plaine alluviale du rio Paraguay et qui abrite une importante diversité d'animaux.

Le folklore brésilien est d'une richesse étonnante. Des danses aux légendes, des fêtes religieuses aux rites d'origine africaine et indienne, cette diversité se traduit par les nombreuses manifestations folkloriques. Cette richesse est le résultat des croisements des différentes origines des peuples qui composent le Brésil. On trouve dans les arts populaires de ce pays des légendes indiennes, des rituels d'origine africaine, diverses manifestations de religiosité adaptées au nouvel environnement des tropiques.

L’ensemble folklorique « Laço Velho
» témoigne de cette diversité grâce à un spectacle étonnant de richesses. On y retrouve les « cavalhadas », de grandes fêtes folkloriques de la région centre-ouest, le « siriri » et le « cururu » qui sont des danses folkloriques typiques du Mato Grosso. Ces musiques et ces danses sont d’inspiration religieuse. La mort inspire souvent les traditions comme avec les danses dites de « velório », d’ « afoxé », avec le « candomblé », le « macumba », l’ « umbanda ».

Les danses « gaucho » sont également très présentes dans le spectacle proposé. D’origines rurales, elles donnent lieu, aujourd’hui, à de véritables concours entre différentes formations folkloriques. L’ensemble folklorique « Laço Velho
» a récemment été primé comme meilleur ballet brésilien dans cet art.

Composé d’étudiants et de jeunes professeurs, l’Ensemble folklorique « Laço Velho
» est le reflet d’un pays qui forge son identité grâce aux arts et traditions populaires.




Retourner au contenu | Retourner au menu