Georgie - Festivals du Sud

Aller au contenu
Programmation > Archives > 2013



ENSEMBLE FOLKLORIQUE NATIONAL
«KOLKHA»

GEORGIE

« Kolkha » nous vient de la République de Géorgie, un état qui borde le Caucase et qui s’ouvre sur la Mer noire. C’est aussi le pays le plus luxuriant de l’ancienne union soviétique où les fruits, les palmiers, et les vignes poussent en pleine terre.

La Géorgie est devenue un état indépendant même si ces dernières années ont été marquées par de fortes turbulences. Son passé et son histoire sont garants de cette autonomie.

Christianisée dès le IVème siècle, elle resta chrétienne face à la marée orthodoxe venue du nord ou musulmane du sud. Théâtre de multiples invasions, elle n’abandonna jamais, ni sa culture, ni sa langue. Rien n’éteignit jamais la volonté d’indépendance d’un peuple qui fût l’ultime ligne de défense des Russes face aux invasions orientales, ceux-ci trop heureux de trouver ici, des populations assez fières pour mourir pour leur sol.

L’Ensemble folklorique national “ Kolkha ”, issu de l’université d’Etat, propose un spectacle populaire qui s’organise autour des grandes fêtes de la vie. Il met en valeur les dates symboliques de la vie chrétienne qui sont prétextes à réjouissances.

Spectacle autour de la guerre, des luttes ancestrales entre clans au cours desquelles les hommes manifestent leur force et leur générosité au combat. Les femmes n’en sont pas absentes mais leur douceur, leur grâce, leur manière d’évoluer comme en glissant sur la glace, tranchent distinctement avec la violence des hommes.

La musique et le chant accompagnent un spectacle haut en couleurs. Haut, tout court, puisque les danseurs sont d’extraordinaires acrobates. Dans la tradition géorgienne, couteaux enflammés et sabres aiguises mènent la danse aux rythmes des tambours inspiré de la longue tradition de résistance des Géorgiens face aux envahisseurs contre lesquels ils ont dû guerroyer au cours des siècles. Les mouvements des danseurs rappellent les combats livrés contre les puissances voisines désireuses de dominer leur territoire.

L'UNESCO a classé au patrimoine de l’humanité, comme chef d’œuvre du patrimoine oral et immatériel, le chant polyphonique et la danse folklorique géorgiens.

La troupe a été créée en 1996 par Edward MURTSKHVANIDZE qui la dirige encore. Elle a participée à de très nombreux festivals internationaux. Le label de d’ensemble folklorique national lui a été accordé en récompense de ses très nombreux succès à l’étranger.

Bref un plaisir de découvrir cette troupe, issue de l’académie nationale de médecine de Géorgie, dont les origines plongent dans une civilisation qui remonte à la plus haute antiquité et dans les souvenirs d’une région qui fût quarante fois détruite et jamais vaincue.

Retourner au contenu | Retourner au menu