Grèce - Festivals du Sud

Aller au contenu

Menu principal :

Programmation > Archives > 2013



ENSEMBLE FOLKLORIQUE
«MERAKLIDES»

GRECE

La Grèce est un pays d'Europe situé à l'extrémité sud de la péninsule des Balkans. Il est formé de trois entités géographiques distinctes : la Grèce continentale, la presqu'île du Péloponnèse et les îles, qui représentent un cinquième de la superficie totale de la Grèce. Les frontières territoriales de la Grèce sont partagées avec l'Albanie, l'ex-République Yougoslave de Macédoine, la Bulgarie et la partie européenne de la Turquie.

Les côtes grecques sont bordées à l'ouest par la mer Adriatique et à l'est par la mer Égée. Cette mer recueille la majorité des îles grecques, avec des exceptions parmi lesquelles il peut être fait mention de la Crète et l'île de Corfou.

Avec ses ruines d’un passé légendaire, avec sa terre qui se confond avec la mer, la Grèce dégage un parfum gorgé de sel et de soleil qui attire. C’est cette attirance qui nous conduit vers l’Ensemble folklorique « Meraklides » qui compte dans ses rangs plus de 120 danseurs et musiciens. Il a parcouru le monde entier pour présenter le meilleur de la tradition folklorique hellénique.

Son répertoire reprend les grands moments de la vie quotidienne des Grecs : la moisson, le mariage, les rencontres entre habitants d’un même village à la fin des vendanges. Autant d’occasion pour, en chantant et en dansant, célébrer la richesse d’une culture millénaire.

Le folklore grec diverge de celui que nous avons l'habitude de rencontrer en Europe par son fort ancrage oriental et sa tradition orthodoxe. La musique grecque est teintée de l’histoire du pays et de la mémoire de son peuple. Rien de plus normal donc que la danse y soit associée de façon si persistante.

Les grecs dansent avec leur âme sur les rythmes orientaux, comme les danseurs de flamenco. La plupart des danses s’apparentent à des duels masculins : à tour de rôle, chaque homme « montre ce dont il est capable » pendant que les autres membres de l’assemblée l’applaudissent agenouillés.

Il existe aussi des danses typiques et locales, dansées par hommes et femmes ensemble et indistinctement. Le sirtaki demeure un enchaînement de pas inspiré des danses grecques mais simplement mis en chorégraphie pour le film « Zorba le grec
».

La population se retrouve pour danser dès que le décor le permet : durant les fêtes locales, mais aussi dans tous les restaurants et cafés où la musique « inspire ». Les grecs, comme tous les peuples méditerranéens, aiment se retrouver au restaurant tard le soir, surtout pendant les longues soirées d’été. La journée, ce sont les cafés qui sont remplis, traditionnellement d’hommes qui jouent au bagadou ou tournent dans une main le komboloï (sorte de chapelet qui au fil du temps a perdu sa signification religieuse pour devenir un passe-temps
) en buvant leur ouzo.

Retourner au contenu | Retourner au menu