GUINEE CONAKRY - Festivals du sud

MENU
MENU
Aller au contenu
BALLET FOLKLORIQUE NATIONAL "MERVEILLES GUINEE"
  GUINEE CONAKRY


La Guinée appelée « Guinée-Conakry », du nom de sa capitale pour la différencier de la Guinée-Bissau et de la Guinée équatoriale, est un pays d’Afrique de l'ouest. Elle est entourée de la Guinée-Bissau, du Sénégal et du Mali au nord, de la Côte d'Ivoire et du Mali à l’est, du Liberia et de la Sierra Leone au sud et bordé par l'Océan Atlantique à l’ouest. Elle possède un littoral côtier de trois cents kilomètres.
On distingue quatre zones géographiques : une zone côtière, la Basse-Guinée, Guinée maritime ou le Kakandé ; une zone montagneuse, la Moyenne-Guinée, qui comprend le massif du Fouta-Djalon ; une zone de savane au nord-est, la Haute-Guinée, ou le Mandé et une zone de forêts au sud-est, la Guinée forestière.
La Guinée s'étend au nord à travers les forêts tropicales et subtropicales de feuillus humides et se termine au Sahel. Le terme Guinée vient directement du mot « Guiné », qui a émergé au milieu du XVe siècle pour désigner les terres habitées par les Guineus, terme générique désignant les Africains noirs vivant au sud du fleuve Sénégal, par opposition aux « Zenaga Berbères » vivant au nord, que les Européens ont appelé « Azenegues » ou Maures. Elle est réputée pour la réserve naturelle intégrale du Mont Nimba, située au sud-est du pays. La réserve protège une chaîne de montagnes boisée abritant des plantes et des animaux de la région, dont des chimpanzés et des crapauds vivipares.
Riche en ressources naturelles, elle est surnommée le « château d'eau de l'Afrique de l’ouest » avec plus de mille trois cent cours d’eau. De nombreux fleuves, tels le Niger, le Sénégal, la Gambie, ainsi que leurs principaux affluents trouvent leur source en Guinée. Elle possède le tiers des réserves mondiales de bauxite. L'économie guinéenne est largement tributaire de l'agriculture et de la production minière. Elle est le deuxième plus grand producteur mondial de bauxite et possède des réserves de diamants et d'or.
Sur la côte, Conakry située sur l'océan Atlantique, en est la capitale. C’est un pays à prédominance musulmane. La population guinéenne se répartit en vingt-quatre groupes ethniques. Le français, langue officielle de la Guinée, est la principale langue de communication, mais plus de vingt-quatre langues indigènes sont également parlées.
La compagnie de ballet « Merveilles de Guinée », fondée en 1986 par Kémoko SANO, est composée de quatre-vingt artistes venant d’horizons différents. Basée à Conakry, c’est le premier groupe de ballet en République de Guinée. A travers ses danses folkloriques, ses musiques traditionnelles et ethniques des quatre régions naturelles de ce pays, ce groupe présente son spectacle « Wömänïnï », signifiant « le parapluie ».
Les danses et les musiques aux percussions fortes, denses et rythmées annoncent des évènements liés aux grandes fêtes traditionnelles et religieuses, aux moissons comme la récolte des champs de riz, avec une très forte présence des danses des masques, le tout doté de costumes en tissu de soie multicolores.
Conakry est en territoire soussou, population de pêcheurs, dépositaire d’un riche folklore. Malgré l’influence du christianisme et de l’islam, cause profonde de la mutation de son art, le peuple « soussou » reste fidèle à sa culture et le masque est au centre des manifestations rituelles de la forêt sacrée.
A travers les ballets, cette troupe fait rayonner sa culture dans le monde entier. Son spectacle puissant et plein d’énergie, lié à ses danses et ses musiques, est porté à une rythmique qui vous coupera le souffle.
Retourner au contenu