Rwanda - Festivals du Sud

Aller au contenu

Rwanda
ensemble
   folklorique
inyamibwa



Centré sur la crête Congo-Nil, le Rwanda est un petit État enclavé de l'Afrique orientale, limité à l'ouest par la République démocratique du Congo, au nord par l'Ouganda, à l'est par la Tanzanie et au sud par le Burundi. Sa population est une des plus denses d'Afrique. Le pays est un ensemble de hautes terres organisé de façon dissymétrique avec des altitudes souvent élevées.
La culture traditionnelle rwandaise est liée à celle des populations de l'Afrique des grands lacs.
La structure de la royauté ancestrale a impressionné les premiers colons par son organisation sophistiquée. La croyance traditionnelle en un Dieu unique, Imana, sensible à leur condition, les récits oraux, la langue (le kinyarwanda) et les proverbes, les chants, les tambours et la danse tiennent une grande place dans cette culture fortement imprégnée des combats des guerriers et des activités agricoles comme l’élevage, l’agriculture, la chasse et la cueillette. La vache et le lait, la lance avec des fers aux géométries diverses, la houe, l'arc, le vin de banane, la bière de sorgho et les paniers tissés sont des symboles de la tradition rwandaise.
La population du Rwanda est répartie dans une vingtaine de clans familiaux d'une part, et d'autre part dans des subdivisions socio-professionnelles (Hutu, Tutsi, Twa) qui ont donné lieu à une surévaluation de leur importance pendant la colonisation et également des instrumentalisations politiques, dont les retournements ont été à l'origine du génocide de 1994.





Les mariages sont évidemment l'occasion d'entretenir les traditions. La dot, payée par le fiancé aux parents de la fiancée (une vache, une houe, selon le milieu socio-professionnel et la richesse), était le résultat d'une négociation longue et parfois épique entre les familles. Il en reste une sorte de jeu de rôle très ritualisé, en plusieurs étapes, parfois d'un humour irrésistible, où chaque famille transmet quelque chose de sa connaissance de la vie à ses enfants et très concrètement de quoi faire vivre le jeune ménage.
L’Ensemble folklorique « Inyamibwa », fondé le 14 juillet 1998 par un groupe d’étudiants, a pour ambition de promouvoir la culture rwandaise, la paix entre les différentes ethnies et l’harmonie par les arts et traditions populaires. Cette ambition, que l’on comprend parfaitement dans les années qui suivirent le génocide de 1994, est toujours vivace car la paix est un combat permanent dans ce pays.
Toutes les religions et toutes les ethnies sont représentées dans le ballet. Le groupe est aujourd’hui celui de la principale université du pays et a reçu le label du ministère de l’éducation et de la culture.
On dit du Rwanda qu’il est celui des mille collines. Une géographie qui explique l’organisation du territoire et des ethnies. Un proverbe raconte que "Dieu passe ses journées ailleurs mais rentre dormir au Rwanda".
« Inyamibwa » vous raconte combien cette terre est riche mais également tourmentée. Vous comprendrez mieux pourquoi les historiens expliquent que nous sommes là au berceau de l’humanité.

Retourner au contenu | Retourner au menu