SULTANAT D'OMAN - Festivals du sud

MENU
MENU
Aller au contenu
ENSEMBLE FOLKLORIQUE "AL MAJD"
 SULTANAT D'OMAN


  
Le sultanat d'Oman est un pays du Moyen-Orient situé à l’extrême sud-est de la péninsule d'Arabie, bordé par la mer d'Arabie et le golfe d'Oman. Il est entouré par les Émirats Arabes Unis au nord, l'Arabie Saoudite à l'ouest et le Yémen au sud-ouest.
Oman se compose d'une vaste plaine désertique qui couvre la majeure partie du centre du pays, d'oasis dans le lit de rivières et de longs littoraux sur le golfe Persique, la mer d’Arabie et le golfe d'Oman. Plusieurs chaînes de hautes montagnes (Jebel ach-Chams) s'étendent le long de ses côtes nord et sud-est, où la plupart des villes sont situées : Mascate, la capitale, Matrah et Sour au nord, Salalah au sud, ville productrice majeure d’encens. La capitale portuaire, Mascate, est marquée par sa grande Mosquée du Sultan Qaboos, son opéra royal ainsi que la vieille ville de Matrah, au bord de l'eau, au souk labyrinthique et au marché aux poissons animé. Dans les montagnes, de nombreuses oasis tempérées utilisent les eaux souterraines et des systèmes de falajs pour leurs cultures en terrasses.
Parcourue par les navigateurs et les marchands, cette contrée longtemps isolée suscita des convoitises dans l'Antiquité, à la Renaissance et au moment de la colonisation. Le sultanat d'Oman compte près d'un millier de châteaux, de tours de guet et de forteresses de pierre et de boue séchée, témoignages de son importance stratégique à l'embouchure du golfe Persique.
Oman est islamisé du vivant de Mahomet, au VIIème siècle. A la suite du schisme entre sunnites et chiites, Oman emprunte une autre voie, le kharidjisme, et devient la principale région d'obédience ibadite. Ce royaume se caractérise par sa tolérance.
Héritant du pouvoir en 1970, le sultan Qabus ibn Saïd, entreprend l'amélioration économique du pays, tout en maintenant la paix avec tous les autres pays du Moyen-Orient. Partageant avec l’Iran le contrôle du détroit d’Ormuz, naturellement tourné vers l’Asie et l’Afrique, le sultanat reste fermement attaché à son rôle de médiateur avec l’Occident. L’indépendance de sa politique étrangère lui a permis d’entretenir des relations de bon voisinage avec l’ensemble des pays de la région.
La musique omanie est située à un carrefour culturel entre l'Arabie, l'Afrique de l'est, la Perse, le Baloutchistan et le Portugal. Ce petit pays abrite une riche variété de musique, cent trente styles ayant été répertoriés. La rythmique y joue un rôle prépondérant avec des mesures allant jusqu'à cent huit battements. La musique jouit d'une grande popularité. On y retrouve des éléments de la musique yéménite. Caractérisée par des mélodies simples, la musique folklorique trouve dans la rythmique (simple, boiteuse, complexe, entremêlée ou ornementée) son véritable accomplissement. On peut classer les nombreux styles en chants de marins ou de pêcheurs, chants de célébrations, chants de Bédouins et chants de montagnards. Les rythmes de tambours et différents rythmes de battements de mains s'y superposent. Il existe aussi un riche patrimoine de danses martiales musicales où les danseurs jouent un rôle d'instrumentistes en créant des structures rythmiques à l'aide de leur corps.
L’Ensemble folklorique « Al Majd » de Salalah, vous fera découvrir ses rythmes et danses pour sa première tournée en Europe avec Festivals du Sud.
Retourner au contenu